Tribune

Passés 30 ans, encore à la maison : voilà les Tanguy de la politique locale !

Pour être en bonne santé, la démocratie a besoin de respirer : c’est le principe de l’alternance. Il ne s’agit pas d’une fin en soi mais d’un renouvellement nécessaire en politique.

Nous, démocrates, refusons les préjugés et les a priori. Nous cherchons le rassemblement sur des valeurs et des projets communs. On ne peut prétendre rassembler dans l’orgueil et le mépris du débat.

Ces considérations devraient être à la base de tout choix politique d’envergure.