Tribune

A cause de dépenses élevées (ex. Jumping), la commune n’épargne même pas assez (2,5 M€) pour rembourser ses emprunts (3,5 M€) : c’est grâce à de nouveaux emprunts et à la vente de terrains que les investissements sont financés. Dans ce contexte, 2 M€ pour l’avenue des Marais : est-ce prioritaire ?

NB : Contrairement aux élus de la majorité, Thierry Bournonville ne perçoit aucune indemnité. Les contraintes de sa vie professionnelle ne l’ont cependant pas empêché d’alerter les Franconvillois des dérives du PLU ou de l’installation du McDo.