Mégaphone

Chers amis,

Nous vous adressons, à vous et à vos proches, tous nos vœux pour cette nouvelle année.

Nos vœux porteront particulièrement sur l'avenir de notre ville, qui devient de plus en plus préoccupant.

Lors de notre entrée au conseil municipal en 2008, nous déclarions bâtir une opposition constructive et nous étions fixé une série de domaines sur lesquels nous serions vigilants. Sur ces domaines, l'action de la municipalité n'a pas été satisfaisante et a parfois même empiré.

Cadre de vie
Dynamisme commercial des quartiers

Communauté d'agglomération

Utilisation optimale des recettes de la ville

Par ailleurs, nous déplorons régulièrement de la part de la municipalité des atteintes à la liberté d'expression des représentants des citoyens qui n'ont pas voté pour elle :

Enfin, la municipalité n'a plus rien de l'union modérée "droite/centre-droit/indépendants" qu'elle affichait en 2008. Au contraire, elle s'est peu à peu radicalisée dans le sillage du maire, jusqu'à soutenir aujourd'hui la droite la plus dure, préférant diviser les citoyens plutôt que les rassembler :

Lors de ses vœux, Francis Delattre a déclaré qu'il allait se présenter en 2014 pour un nouveau mandat (alors que 2001-2008 devait déjà être le dernier), puis "passer la main" en cours de mandat. Trouvez-vous respectueux de solliciter votre vote, puis de donner la mairie à quelqu'un d'autre ? Cela traduit surtout la fébrilité de la municipalité : elle n'est pas sûre de rester en place si quelqu'un d'autre que le maire sortant se présente.

Il est hors de question de laisser en place six ans de plus une équipe sans ambition pour notre ville, irrespectueuse des citoyens qui n'ont pas voté pour elle, prête à tout pour s'accrocher au pouvoir.

Il est de notre responsabilité de bâtir un nouveau projet pour Franconville, que nous défendrons lors de l'élection municipale de 2014. Il est temps de nous rassembler.

Voulez-vous participer à ce rassemblement ?

Si oui, faites-le nous savoir.

Thierry Bournonville, conseiller municipal "Agir pour Franconville"
Yann Le Du et Benoît Rousset, bureau du Mouvement Démocrate de Franconville