Mégaphone

Nous, élus municipaux, voulons dénoncer l’opacité qui a entouré l’implantation du géant de la restauration rapide à Franconville.

C’est le déclassement de 2500 m² de parcelles communales en bordure du boulevard Rhin et Danube, prises sur le parking du CSL et aux abords immédiats des installations sportives, qui a rendu possible leur vente. Le déclassement et la vente ont été votés par la majorité municipale lors du conseil municipal du 14 septembre.

C’est une manœuvre très habile et téléguidée consistant à ajouter un mot et une ligne au plan local d’urbanisme lors de l’enquête d’utilité publique close début mai 2011, qui a permis cette implantation (évidemment programmée de longue date) mais sans jamais faire référence à un fast food à cet endroit.

C’est la majorité municipale unanime votant cette délibération qui a autorisé cette implantation aux côtés du centre sportif de Franconville, à proximité des écoles, de deux collèges et du lycée, au prétexte qu’il s’agirait « d’une construction à usage de commerce qui correspond aux besoins des usagers des équipements collectifs ». Ce sont les termes exacts du PLU modifié !

La municipalité s’est moquée du monde et a occulté tout débat avec les citoyens concernés au premier rang desquels les riverains, les parents d’élèves, les sportifs, les commerçants et beaucoup d’autres. Le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable quant aux modifications du PLU le 13 mai, les géomètres étaient sur le terrain le 18 mai ! Le conseil municipal s’est prononcé sur la vente des parcelles le 14 septembre, le permis de construire a été accordé dix jours plus tôt le 3 septembre ! Cette décision s’apparente à de la « Démocatie Fast Food », et nous ne l’acceptons pas.

Les Franconvillois ont droit à la vérité et à la transparence sur toutes les décisions importantes prises en leur nom et sans aucune information, dans le secret du cabinet du Maire, alors même qu’elles impactent leur quotidien.

Nous avons voté contre le déclassement et la vente de ce terrain.

Gérard SEBAOUN - Antoine RAISSEGUIER - Jeanne CHARRIERES
Jacques LANDRIOT - Sonia BARRIET - Michèle AUBOIN - Gouthi BEN HABIB
et Thierry BOURNONVILLE
Vos conseillers municipaux

Nous serons présents à la manifestation organisée le samedi 22 octobre à 10h00 au CSL pour une marche en direction de l’Hôtel de ville.