Tribune

Samedi 9 janvier avaient lieu les vœux du maire. Nous étions présents pour assurer la représentation de la pluralité politique de notre ville.

Notons que les restrictions budgétaires, pourtant prônées par la municipalité au dernier Conseil municipal, ne semblent pas avoir touché le buffet. Cette remarque concerne également plusieurs moyens techniques mis en œuvre pour la soirée.

Ceci est d'autant plus regrettable que les vœux du maire, événement important de la vie d'une commune, ne sont pas ouverts à l'ensemble de la population, mais à quelques « VIP ».